[./page_1.html]
[./page_2.html]
[./page_3.html]
[./index.html]
[./page_4.html]
[./page_5.html]
[./page_6.html]
[./page_7.html]
[./page_8.html]
[./page_9.html]
[./page_10.html]
[./page_11.html]
[./page_12.html]
[./page_13.html]
[./page_14.html]
[./page_15.html]
[./page_16.html]
[./page_17.html]
[./page_18.html]
[./page_19.html]
[./page_20.html]
[./page_21.html]
[./page_22.html]
[./page_23.html]
[./page_24.html]
[./page_25.html]
[./page_26.html]
[./page_27.html]
[./page_28.html]
[./page_29.html]
[./page_30.html]
[./page_31.html]
[./page_32.html]
[./page_33.html]
[./page_34.html]
[./page_35.html]
[./page_36.html]
[./page_37.html]
[./page_38.html]
[./page_39.html]
[./page_40.html]
[./page_41.html]
[./page_42.html]
[./page_43.html]
[http://www.snennp.com/]
[Web Creator] [LMSOFT]

Cercle Numismatique de Nice
  
Nos activités
Conférences mensuelles
Souvenirs des anciennes Bourses
Publications
Annales
Numéros hors série
Index thématique
Présentation du C.N.N.
Conseils pratiques
Acheter des monnaies
Eviter les faux
Conserver ses monnaies
Accueil
Nice par les monnaies
New ! Nice et les médailles
Les monnaies de la CCI de Nice
Antiquité
Monnaies de Péonie
La divine Cléopâtre
Le monnayage de Salonine
Moyen-Age / Renaissance
La reine Jeanne
Guerres franco-anglaises
Pièces franco-écossaises
XVIIe / XIXe siècles
Curiosités de Martinique
Obsidionales de Mayence
Les Misérables et l'argent
Période moderne
Les bons de Boom
Billets Mangbetu
Billets de Garibaldi
Paroles de numismates
Le Président du CNN
La Présidente du SENNP
Carnet de voyage
Cartes postales anciennes
Nice d'hier
La fabrication des monnaies
Les hôtels des monnaiess
  
  
  
  
Devenir membre
Album Photos
Liens, sites amis
Recommander le site
© Cercle Numismatique de Nice - Toutes les utilisations de textes ou d'images émanant de ce site sont soumises à autorisation préalable et mention/lien de la provenance Cercle Numismatique de Nice
  
CONSEILS PRATIQUES ... ACHETER DES MONNAIES
13
ACHETER DES MONNAIES

Lorsqu'on débute, on est désireux de se constituer rapidement une collection. Attiré par la nouveauté des monnaies et sans expérience, on achète un peu ce qui se présente, sans être toujours très regardant sur la qualité. Cela peut constituer une première étape. Mais assez rapidement, on s'orientera vers des monnaies en meilleur état, où les portraits et les signes sont bien visibles et où il ne faut pas s'arracher les yeux pour lire les légendes.

Une fois des monnaies agréables acquises, on n'aura plus envie de conserver des monnaies médiocres. Il sera donc préférable dès le départ d'essayer de se procurer un peu moins de monnaies, mais en misant sur des pièces de qualité correcte, au moins en TB+.

Autant que possible, il faudra aussi essayer de ne pas acheter trop cher pour ne pas perdre trop d'argent lors d'une éventuelle revente (ne pas espérer faire de bénéfice; le fait de pouvoir conserver une monnaie des années durant procure un plaisir qui a un prix et peut ainsi justifier une petite perte). Il conviendra de se renseigner sur les prix en usage en consultant des ouvrages spécialisés, les catalogues ou les sites de vente aux enchères qui donnent le prix du marché. Si l'on est intéressé par une monnaie déterminée d'un type assez courant, il sera préférable d'attendre qu'un exemplaire en bon état se présente.

Le "coup de fusil" sera réservé à la monnaie rare, celle que l'on attend depuis des mois ou des années pour pouvoir enrichir ou compléter une série.


QUE COLLECTIONNER ?   IDEES DE COLLECTION

Il est préférable de ne pas chercher à  collectionner tous types de monnaies mais essayer de choisir un thème de collection d'une étendue raisonnable et compatible avec son budget. Cela évitera de se disperser et d'éparpiller ses ressources et d'aboutir à un résultat qui ne procurera guère de satisfaction. Il est également préférable de choisir un thème de collection qui permet d'enrichir ses connaissances historiques.

Voici quelques idées de collections abordables, intéressantes et constituables assez rapidement :

  monnaies gauloises : les principaux potins gaulois (à partir de 15 euros l'unité),

monnaies grecques : les petits bronzes (idem),

monnaies romaines : les deniers d'argent des principaux empereurs romains (à partir de 30 euros pour des exemplaires convenables) ; les antoniniens des principaux empereurs romains du IIIème siècle (à partir de 15 euros) ; idem pour les impératrices les plus courantes ; les petits bronzes des empereurs ou impératrices du Bas-Empire (à partir de 10 euros) ; un thème de revers (ex. : dieux ou déesses ; animaux ; chose militaire ; santé) ; pour les plus avertis : illustration du système monétaire selon les époques (ex : quadrans, semis, as, dupondius, sesterce, denier pour le Haut-Empire),

monnaies féodales (appelées aussi provinciales) : pour le Moyen-âge les monnaies d'une région (Provence, Bretagne, Sud-Ouest, Savoie, Nord...) ; les doubles tournois pour les 16e et 17e siècles (Orange, Dombes, Comtat Venaissin, Boisbelle et Henrichemont, etc...) ; on trouve toutes ces monnaies en état correct à partir de 15 euros,

monnaies royales : les monnaies courantes des rois de France de Saint Louis à Charles VIII (à partir de 15 euros) ; les principales monnaies de la Renaissance, de Louis XII à Henri IV ; les  petites monnaies  des trois derniers Louis (Louis XIV, Louis XV, Louis XVI),

les monnaies de la Révolution française (assignats inclus), de Napoléon Bonaparte ou de ses parents ou alliés (napoléonides) ; les monnaies de Napoléon III,

les monnaies de guerre (jetons ou billets de nécessité) éventuellement en se limitant à une région précise,

pour ceux qui ont un budget plus important et qui seraient intéressés par une collection originale, on peut trouver des curiosités à toutes les époques : doubles frappes, monnaies fautées, incuses ; monnaies à thème érotique (satyre sur monnaies grecques, tesseres de lupanar, jetons de maison close), ou contestataire (monnaies portant atteinte à l'image d'un souverain : visage ou cou balafré ou contremarqué, monnaies satiriques).

pour les monnaies modernes : les monnaies d'un pays (Etats-Unis, Italie, Angleterre, Espagne, Russie, pays de l'Est, pays scandinaves, pays d'Amérique du Sud, etc...) ; les monnaies françaises du XXe siècle ; les monnaies des cinq Républiques françaises ; les monnaies des anciennes colonies françaises, les monnaies des pays de la zone euro, les 2 euros commémoratives.

on peut aussi montrer un aperçu de la monnaie au fil des siècles en présentant les monnaies caractéristiques de leur époque : un (ou plusieurs) petit bronze grec, un potin gaulois, un denier romain républicain, un denier impérial, un sesterce, un dupondius, un as, un antoninien, un petit-bronze du Bas-empire, une monnaie byzantine, une monnaie féodale, les principales monnaies royales du Moyen-âge (denier, gros tournois, maille, obole, blanc, dizain), une monnaie des rois Louis, une monnaie de la Révolution, une monnaie de Napoléon, une monnaie de chaque République, une monnaie de nécessité, etc...

autre idée pour ceux qui ont un budget un peu plus élevé (surtout pour le franc à cheval et le franc à pied) : montrer l'évolution du franc des origines (1360) à sa disparition en 2001.

Pour les amateurs de billets :

On trouve de beaux billets modernes à partir de 1 euro. On pourra choisir encore plus facilement un thème de collection (par pays ou continent, par thème : fleurs, animaux, industrie, chemin de fer, femmes, métiers, etc...).


OU TROUVER DES MONNAIES ?

On peut bien sûr jeter de temps à autre un coup d'oeil dans son porte-monnaie pour vérifier qu'une monnaie rare n'y a pas atterri (un euro du Vatican par exemple...). Au delà de ces inspections périodiques dont le résultat risque d'être malheureusement assez limité, on pourra se procurer des monnaies de collection lors de bourses de ventes ou d'échanges, sur des sites de ventes aux enchères sur internet ou chez les numismates professionnels (liste sur www.snennp.com), que ce soit en magasin, lorsqu'ils viennent sur les bourses ou sur catalogues de vente.

Ce sont eux en général qui proposent les plus belles pièces et qui pourront utilement vous conseiller sur un achat. Ils garantissent évidemment l'authenticité de leurs monnaies et vous remettent une facture ou un justificatif d'achat. Sauf convention plus favorable du vendeur (certains garantissent leurs monnaies "à vie"), le délai de garantie est de dix ans à partir de l'achat.

Acheter des monnaies par internet

Internet est pratique car on peut accéder à un très grand choix de monnaies sur un marché mondial tout en restant tranquillement chez soi. Mais il est difficile d'emporter des monnaies si l'on ne se trouve pas derrière son ordinateur à la dernière seconde, ce qui est assez contraignant.

Acheter à distance présente aussi des risques non négligeables: risque de non conformité de l'objet à sa description, photo avantageuse ou incomplète, risque d'achat d'une monnaie fausse ou de provenance douteuse, risque de ne pas recevoir l'objet, difficile de courir après le vendeur en cas de problème, absence de garantie sérieuse.

Dans la plupart des cas, les ventes sur internet se déroulent à la satisfaction des vendeurs et des acquéreurs et permettent d'acheter des monnaies au prix minimum du marché, mais acheter de grosses monnaies (+ de 200 euros) par internet à des particuliers inconnus habitant parfois l'étranger reste risqué.

Pour ceux qui achètent sur Ebay, quelques conseils :

1. Acheter à des vendeurs inscrits depuis au moins six mois, de préférence professionnels et n'ayant pas moins de 99% de notes positives.

2. Eviter les vendeurs qui ont écopé de notes négatives lors des six derniers mois.

3. Demander l'envoi d'une meilleure image de la pièce avant l'achat si elle est peu claire.

4. Demander à connaître les caractéristiques physiques de la monnaie (poids et diamètre) et sa provenance.

5. Payer de préférence avec Paypal. Ne jamais envoyer d'espèces par courrier.

6. Demander un envoi en recommandé A.R. ou en lettre suivie.

7. Ne noter le vendeur qu'une fois la monnaie reçue et attentivement examinée.

8. Imprimer et conserver un justificatif de la transaction.

Principalement animées par des exposants professionnels qui proposent toujours des pièces de belle qualité,
les bourses locales (ici celle de Nice) permettent de voir nombre de belles monnaies
et d'acheter dans les meilleures conditions, pièce en main.

DETECTER ?

Si on peut être tenté de trouver ses monnaies soi-même au moyen d'un détecteur de métaux, il faut  savoir que l'utilisation de ces appareils est prohibée dans le cadre de recherches à caractère archéologique et dans les sites classés.

La loi n° 89-900 prévoit que "nul ne peut utiliser du matériel permettant la détection d'objets métalliques, à l'effet de recherches de monuments et d'objets pouvant intéresser la préhistoire, l'histoire, l'art ou l'archéologie, sans avoir au préalable obtenu une autorisation administrative". Les contrevenants s'exposent à une forte amende et à la confiscation de leur matériel.

Il résulte de ce texte que toute personne qui utilise un détecteur de métaux pour rechercher des objets anciens pouvant intéresser l'histoire, des monnaies par exemple, est en infraction si elle le fait sans autorisation.

Une monnaie ancienne peut revêtir un intérêt historico-archéologique en ce qu'elle permet de dater la fréquentation d'un site.

Attention donc aux dangers de la chasse au trésor... 

A ceux qui pratiqueraient malgré tout la détection, il est recommandé de faire connaître leurs découvertes aux numismates locaux, même sous couvert d'anonymat,  afin qu'elles puissent être publiées. Celà évite des pertes irrémédiables d'informations et permet de mieux connaître la circulation monétaire d'une région.






 

Texte mis à jour le 15 juillet 2008


  
Prochaine soirée du CNN : 15 MAI 2017 : Médailles du Président Félix Faure pour sa venue à Nice ... par Yves Brugière